Le chantier de restauration commence en octobre 2021

Pas encore de vidéos du chantier évidemment à part celle du nouveau local technique qui est en préparation.


Au départ, la Fabrique d'église encouragée par l'état d'avancement de la rénovation de l'église ne voulait faire qu'un gros entretien.

  1. Cet entretien comprenait le traitement contre la vermoulure, le démontage et le nettoyage à l'air comprimé des 556 tuyaux, le remplacement des tirettes et des porcelaines cassées, abimées ou manquantes, le réglage du pédalier et accorder l'orgue, sans plus. Soit un devis de 19 000 €.
  2. Sur les conseils de notre organiste, Jacques LIBOIS, nous avons demandé un gros supplément pour une restauration totale du soufflet avec démontage et transport à l'atelier, ainsi qu'un capot insonorisant sur le nouveau ventilateur d'occasion que Jacques nous avait déniché. Soit 19 000 € en plus, donc un budget doublé de 38 000 €.

Ça, c'est la phase 1 qui est en cours.

  • La phase 2 comprendra la restauration totale du sommier et la remise en état des deux distributeurs en revenant éventuellement à la composition d'origine de l'orgue, ce qui fait l'objet d'une débat entre les parties intervenantes, les uns voulant laisser les jeux en l'état, les autres voulant revenir à la conception de départ.

Quels sont les travaux prioritaires ?

Voici la liste des travaux telle qu'elle a été présentée à la Région Wallonne pour tenter d'obtenir leur subside de 7 500 € du Petit Patrimoine Populaire Wallon et dont nous attendons une réponse.

  1. Nettoyage et traitement des vermoulures
  2. remise en forme des tuyaux et consolidation des supports
  3. vérification des sommiers, étanchéité des glissières et des gravures
  4. condamnation des pompes et restauration totale du soufflet avec démontage et transport à l'atelier : nouyvelle mise en peau, soupape de sécurité, etc.
  5. boite insonorisée sur le ventilateur
  6. remplacement des porcelaines manquantes et réglage du pédalier
  7. nettoyage du clavier
  8. mise en accord et harmonie de tous les tuyaux.
  • C'est l'entreprise SCHUMACHER d'Eupen qui a remporté notre marché, bien qu'étant la seconde meilleure offre. Mais la faillite du facteur d'orgue THOMAS qui était le moins disant, a changé la donne.
  • Sur 5 demandes d'offre aux facteurs suivants : THOMAS, SCHUMACHER, WUYTS, DELMOTTE et DECOURCELLE, seuls les deux premiers ont répondu.

On peut même jouer VANGELIS (Conquete of Paradise) sur un orgue et bien d'autres orchestrations…